Rechercher
  • Marie-Christine Jean

Petit texte inaugural...

...ou le Manifeste de K.ª’liópê Conseil


« On nous dit: le bonheur c’est le progrès, faites un pas en avant. 

Et c’est le progrès...  Mais ce n’est jamais le bonheur.

Alors si on faisait un pas de côté? Si on essayait autre chose? 

Si on faisait un pas de côté, les fusils ne tomberaient plus en face des soldats!

Si on faisait un pas de côté, au lieu de sonner chez soi, on sonnerait chez le voisin! »


« L’an 01 », 1973, réalisé par Jacques Doillon, Gébé, Alain Resnais et Jean Rouch.




Ce « pas de côté », ce « si on essayait autre chose? » nous ont séduits, nous rafraîchissent.  Ils nous donnent aussi envie de réfléchir, de remettre en question, de nous arrêter juste quelques minutes pour mieux continuer.  Ils font sourire aussi.  Parce qu’ils sont tout sauf dogmatiques. 


Ils nous rappellent ces 3 questions fondamentales, qu’il faut (re)mettre au coeur de… TOUT!


va-t-on?


Comment?


et surtout, Pourquoi?


Et c’est pour ça, pour répondre à ces 3 questions-là, qui suffisent (sic!) à nous mener (au moins!) jusqu’à la lune, que nous croyons intimement qu’il faut toujours garder en tête ceci…


Nous avons changé de paradigme. L’information autrefois rare et chère est dorénavant pléthorique (ne parle-t-on pas d’infobésité, comme dans obésité?) et le plus souvent, elle est même gratuite.  Et ça, ça bouscule complètement tous nos métiers…  et surtout, la façon dont est employé notre temps!


Celui-là, d’ailleurs…  il s’accélère, se fige, est confiné à l’immédiateté.  Il est le vrai luxe pour certains, élastique pour d’autres, signe de la fin ou du commencement de tout.  Le temps, aujourd’hui, est une matière vivante, plurielle, plus multiple et insaisissable que jamais.


De l’arbitrage, d’un univers de choix dans lequel le ‘OU’ est condition de toute chose, nous nous acheminons lentement mais sûrement vers le règne du dialectique ‘ET’: ne plus avoir à choisir mais avoir le beurre ET l’argent du beurre.  Être belle ou beau ET confortable. Manger sain ET gourmand…


…dans un contexte où, paradoxalement, notre monde, en général et en particulier, se polarise, parfois même à l’extrême.


Enfin, la recherche de la vérité, la réflexion et la prise de décision sont vulnérables à notre époque où la confusion entre les faits, les opinions et la parole d’experts va croissante.


Et c’est pourquoi nous jugeons qu'il est impératif...


  • De s’appuyer sur les fondamentaux - après tout, nos métiers, ce sont à la base des sciences sociales et humaines (les -O: psycho, socio, anthropo, sémio…) et des méthodes quantitatives -...

  • …tout en s'inspirant de processus avant-gardistes et d'oeuvres issues des mondes de l’art, de la culture et des sciences, quand vient le temps de créer et d’innover, de se différencier et de communiquer

  • Et de ne pas hésiter à remettre en question avec discernement et à bousculer, de façon intelligente…  

  • ...quitte à constater qu’il n’y a rien à changer, que nos façons de faire et de penser sont toujours pertinentes 

Et aussi, que l’essentiel, pour nous, c'est...

  • Écouter et entendre (marché, partenaires ET surtout, clients)...

  • …être Utiles...

  • …et prendre du Plaisir à travailler ensemble; après tout, c’est Aristote qui l’a dit: « Le plaisir dans le travail met la perfection dans le travail »


Et vous, en quoi croyez-vous…?


A très bientôt!


70 vues0 commentaire